Une expérience intéressante sur l’autodiscipline

Vu ici, apocryphe ou non, ça vaudrait le coup de réessayer.

Une personne de mon entourage m’a raconté une histoire qui m’a bien fait rire. Je ne suis pas sûr de son authenticité, mais je ne résiste pas à l’envie de vous la rapporter.

Des étudiants allemands, fatigués de l’image de rigueur extrême qui traîne au basques de leurs compatriotes, ont fait une petite expérience. Ils ont choisi deux cabines téléphoniques. Sur l’une, ils ont collé une étiquette avec le symbole “homme”, sur l’autre, idem mais avec le symbole “femme”. En espérant que les hommes et les femmes utilisent les cabines qui leur sont réservées, comme pour des toilettes, afin de démontrer que les Allemands ne sont pas plus attachés à la discipline que n’importe qui.
L’expérience commence, et il s’avère rapidement que les Allemands vont tous dans la cabine “homme” et les Allemandes dans la cabine ‘”femme”. Nos étudiants ne se découragent pas et restent toute la journée à observer. Hélas, le même phénomène se reproduit encore en encore. Finalement, en fin de journée, une femme se présente devant la cabine “homme”, et elle entre ! Les étudiants se précipitent alors pour l’interroger. Celle-ci répond alors :

“Excusez-moi, je ne comprends pas. Je suis Française.”

1 commentaire à l'article “Une expérience intéressante sur l’autodiscipline”

  1. Benoit
    14 avril 2008 | 05:58

    Excellent !

Laisser un commentaire