La Fondation Erwin Mayer est maintenant sur Facebook

Retrouvez dès à présent La Fondation Erwin Mayer sur Facebook !

Free 10% discount for United Airlines flights

For anyone who plans to travel with United Airlines, I have an unused 10% discount voucher. It is valid till the 27th august 2009 (you are required to buy a ticket before this date, but the date of the flight can be later).

First come, first served, this voucher should be only valid once. If you have used it, please write it as a comment so that this post can be updated.

All the conditions and the code are detailed in the document here: United Airlines 10% Voucher.

If this helped you, don’t forget to thank Goodness or to support a valuable cause like this one.

Bienvenue

Bonjour à tous.

Cela devait arriver, et cela arriva. La Fondation Erwin Mayer a désormais pignon sur Web.

C’est un proverbe médiéval riche de sens mais souvent mal compris qui a guidé mes pas :

« Charité bien ordonnée commence par soi-même. »

Humaniste, je défends ardemment tout ce qui peut contribuer à l’amélioration du bien-être global. Si, comme Bill Gates, je me réfère à Adam Smith et David Ricardo pour encourager que chacun fasse ce qu’il sait faire de mieux, je n’oublie pas qu’avant d’écrire son célèbre Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations (1776), dans dans La Théorie des Sentiments Moraux (1759), le premier de ces brillants économistes a également eu la clairvoyance de reconnaître que l’homme prend d’abord plaisir à s’intéresser à la fortune de son prochain.

La Fondation Erwin Mayer a donc pour vocation d’être le point de convergence entre trois piliers de la création de richesse : l’Idée, l’Innovation, l’Investissement, et la finalité solidaire d’une accumulation capitaliste des biens.

En ouvrant ce weblog, j’ai tenu à vous associer dans cette passionnante aventure intellectuelle, prolifique et avant tout humaine. N’hésitez pas à réagir aux fruits de mes recherches que je vais partager avec vous, ainsi qu’aux tribunes parfois volontairement provocantes qu’il m’arrivera d’écrire.