PGI/ERP en ligne

En cours de constitution d’une société, nous recherchons naturellement les meilleurs outils informatiques. Quelle surprise de constater la pauvreté de l’offre software as services en matière de comptabilité/gestion commerciale/etc.

Voici un récapitulatif des quelques services disponibles, vraisemblablement peu matures et qui peinent à convaincre :

  • Zefyr, ne propose pas de version de démonstration utilisable immédiatement, se destine à devenir un PGI (progiciel de gestion intégré), la qualité du site jette des doutes sur le sérieux de l’entreprise (l’apparence joue beaucoup dans ce domaine). Le prix de l’offre logicielle est assez élevé (compter 120€ par mois pour l’ensemble des services).
  • SAP Business by Design, probablement sympathique, mais clairement pour des structures d’une taille déjà significative (133€ mensuels par utilisateur, avec une vingtaine d’utilisateurs minimum). S’il est efficace, nous nous tournerons peut-être vers ce type de solution dès que nous aurons atteint le seuil critique.
  • ecount.fr, qui hélas se limite à la comptabilité (impossibilité de générer des factures en ligne par exemple).
  • iBIZA, avec un skin très joli (pompé de Microsoft Office 2007), et une véritable interface logicielle faisant oublier qu’on est dans un navigateur web, mais qui ne sait pas faire autre chose que de la comptabilité.

Et je termine par les plus aboutis à mon sens :

  • Idylis, issue d’un cofondateur de Ciel, avec une offre complète, mais peut-être un peu trop onéreuse dans sa version PGI (270€ par an par utilisateur), surtout avec 100 Mo de base de données maximum (possibilité d’uploader des pièces justificatives ?).
  • Itool, racheté par EBP, et proche de Idylis. A noter que le site http://www.comptable-en-ligne.fr/ l’inclut dans son offre de mission comptable.

Ces deux derniers “ASP” ne proposent cependant pas de véritable adossement à un cabinet d’expertise comptable, ce qui oblige à trouver par ailleurs un cabinet, on ne peut donc pas parler de véritable expertise comptable en ligne.

Avis à ceux qui souhaitent combler les trous, je pense qu’il y a là matière à innover, en particulier pour les TPE (quand même plus de 50% des entreprises créées en France chaque année). Idéalement, l’objectif serait de proposer un site permettant à un créateur d’entreprise de TOUT faire par Internet quant à l’immatriculation, l’administration, la gestion commerciale, et le management. Mais il faut reconnaître qu’il y a du pain sur la planche, vu la complexité et l’instabilité du tissu réglementaire français. Peut-être y a-t-il un marché plus simple et plus utile à proposer de manière automatique, et fiable, la domiciliation à l’étranger de tout ce qui peut l’être (avec constitution d’une simple succursale en France pour être en conformité avec la législation du travail).

10 commentaires à l'article “PGI/ERP en ligne”

  1. 7 mars 2008 | 19:56

    Ce que tu recherches n’est donc pas vraiment un ERP/PGI. Car en la matière, l’offre opensource est grandissante.
    Pour t’aider dans ta recherche, je te conseille d’essayer macompta.fr, très bon site réalisé par une Junior-Entreprise concurrente à Sprint (http://www.sprint-je.com) à la demande d’un expert comptable.
    Sinon, tu peux te contenter d’EDI avec ton expert-comptable.

    Pour ce qui est des démarches en ligne avec les administrations, la tendance est porteuse en France, et les services se simplifient rapidement. Une fois que tu es abonné à TéléTVA, c’est toute une kyrielle d’autres téléprocédures qui s’offrent à toi.
    Honnêtement, et quitte à aller contre la pensée courante, il n’y a bien peut-être que la création de la société et l’ouverture du compte bancaire qui se fassent encore physiquement.

  2. 7 mars 2008 | 20:10

    En fait la particularité de ce que je recherche est que l’ERP/PGI soit en ligne. L’offre opensource est très pauvre (du moins en France).
    macompta.fr a l’air pas mal, il ne propose cependant pas d’outil de gestion commerciale (facturation par exemple).

    Pour les démarches avec les administrations, je suis d’accord avec toi. D’ailleurs, même la création de l’entreprise peut se faire en ligne aujourd’hui sur CFENET http://www.cfenet.cci.fr/ ou https://www.greffes-formalites.fr/.

    Avec l’un de mes associés, nous venons cet après-midi d’uploader tout ce qui fallait par l’intermédiaire de greffes-formalités. Pour la banque, nous ne regrettons pas d’être allés sur place, car nous avons ainsi pu rencontrer la conseillère idéale (charmante, compétente, transparente…). Cela étant, vu que tout le monde n’a pas cette chance, une possibilité de dématérialisation totale serait bienvenue.

  3. 7 mars 2008 | 21:12

    TinyERP !
    Salesforce pour le CRM.
    Et si tu as un serveur, pourquoi n’installerais-tu pas un des nombreux systèmes existants ? (http://del.icio.us/search/?fr=del_icio_us&p=erp&type=all)
    Pour la pauvreté de l’offre (même si c’est de moins en moins le cas), il y avait une jolie explication reprise dans ce post : http://blog.barthelet.eu/index.php?/archives/2-Groupware-Bad.html

    Pour ce qui est de la banque, vous avez pu “choisir” votre conseillère ? Auquel cas, cette offre serait vraiment intéressante. Je n’y ai pas pensé dans un travail fait pour la BNP… Par contre, la dématérialisation, on a travaillé dessus, je te rassure.

  4. 8 mars 2008 | 01:15

    TinyERP est pas mal, je vais étudier ça de plus près. Leur démo en ligne est cependant un peu bizarre (mélange d’anglais et de français, processus de facturation peu clair).

    Sinon, il y a aussi : http://www.comptaone.net/ ou, en mode non hébergé : http://www.openbravo.com/.
    Ce que je n’ai pas encore trouvé, c’est un logiciel qui propose de manière simple de faire des factures one shot (avec une fiche client et produits générés A PARTIR de la facture et non requis pour générer la facture). Si tu as du feedback par rapport à ça ça m’intéresse beaucoup. En gros, L’idée est de constituer la base produits et clients au fur et à mesure des ventes, de sorte que le processus de facturation soit :
    1. Saisie des infos clients et des produits achetés.
    2. Création de la facture.
    3. Entrée des informations en base pour une réutilisation ultérieure (en 1. le logiciel va dynamiquement chercher si le nom du client entré n’existe pas déjà en base, et de même pour les produits).

    Pour la conseillère, nous ne l’avons pas spécifiquement choisie, nous sommes juste particulièrement bien tombés (et nous avons laissé tombé d’autres banques en raison de leur relationship marketing particulièrement déficient)…
    Je vois ce que tu sous-entendais : à quand une banque qui permet de choisir son conseiller comme sur un site de rencontre 🙂 ? Le concept pourrait être carrément génial.

  5. 8 mars 2008 | 03:22

    Comptaone n’a pas l’air mal. C’est un peu le Ciel gestion commerciale du pauvre.
    Quant à Openbravo, c’est l’ERP qui monte en ce moment contrairement à d’autres comme egs (http://www.enterprisegroupwaresystem.org/) au potentiel formidable mais à la progression toujours trop lente. (on en revient au post “Groupware bad” du blog mentionné précédemment).

    Pour revenir à ton besoin, je pense que tu trouveras difficilement une solution du côté des ERP puisqu’ils reposent tous sur une certaine vision de l’activité commerciale. Dans cette vision, tu as d’abord un contact avec le client assez avancé (prospection, devis, support) avant de le facturer.
    Après il est vrai que si ton processus commercial est très rapide, tu préfères faire toutes les étapes en une. Là c’est plutôt vers des softs simples (type ciel devis-factures) qu’il faut se tourner. Après pour les équivalents SaaS…

    Pour ce qui est du choix de conseiller, j’ai déjà envoyé un mail à la BNP pour leur soumettre l’idée, on verra ce qu’il en retourne !

  6. 8 mars 2008 | 03:31

    Je viens également de penser à une chose Erwin. Tu devrais blogger à la Loïc Le Meur sur ta création de boite. Ca ferait des postes du type : MaBoite.com Jour 1 : le choix de la banque …
    Les posts à épisodes (comme toutes les choses à épisodes) ont toujours un fort succès auprès des auditeurs !
    Et qui sait, si la boite à du succès (ou pas), ça te simplifiera l’écriture de tes mémoires d’avoir un journal de bord. Tu pourras aussi en référer aux (nombreux) journalistes qui voudront en retracer l’histoire (de l’idée à l’IPO en passant par le choix de l’ERP, et les autres petits tracas quotidiens que l’on tait trop souvent)…

  7. 8 mars 2008 | 10:53

    J’ai bien aimé ton post sur le “groupware bad”. Je le rebloguerai un de ces quatres pour le remettre au goût du jour.

    Tu as bien saisi notre besoin et notre processus métier, en fait nous on aimerait quand même bénéficier de la puissance de la GRC des ERP, mais inverser les étapes (d’abord la vente, le reste ensuite) de sorte à pouvoir tout de même constituer une base de données clients et l’exploiter au maximum en fidélisant.

    J’avais pensé à des posts à épisodes, mais pour des raisons de confidentialité, et du fait que je ne serai pas le gérant (donc mon implication sera partielle), je ne suis pas a priori parti explicitement sur cette voie. Mais je vais essayer de regrouper les posts similaires sous une catégorie précise dès que le nom de l’entreprise sera révélé, de sorte que, effectivement, cette expérience puisse être utile à d’autres.

    A noter que l’objectif de ce blog n’est pas de générer du trafic (vous aurez noté l’absence de publicité), même si j’apprécierai grandement lorsque la Fondation Erwin Mayer deviendra un incontournable du Web.

  8. 1 avril 2008 | 01:46

    Pour ce qui est des softs de compta en mode ASP en association avec un expert-comptable :
    http://www.apce.com/cid46528/comptabilite-en-ligne-en-liaison-avec-une-prestation-de-service-d-experts-comptables.html?pid=304

  9. 13 avril 2008 | 23:10

    […] n’est pas sur le même terrain que les ERP/CRM dont je parlais dans un précédent billet, mais ça reste tout de même très sympathique (et gratuit […]

  10. 13 avril 2008 | 23:11

Laisser un commentaire